CORYMBE : Le Mistral et le Commandant Ducuing coopèrent avec le Nigéria

 

Du 15 au 17 octobre 2018, le bâtiment de projection et de commandement(BPC) Mistral et l’aviso Commandant Ducuing, ont fait escale à Lagos, au Nigéria. Ces deux jours ont été dédiés au rayonnement et au soutien de l’action diplomatique de la France dans ce pays. Les équipages français ont dispensé des instructions opérationnelles aux marins nigérians dans le domaine de la sécurité, de la propulsion ou encore du secourisme de combat.

Les deux bâtiments ont ensuite repris la mer avec la frégate nigériane Unity pour conduire un entrainement conjoint. Des évolutions tactiques et des interactions dans le domaine des systèmes d’information et de communication ont permis d’éprouver des procédures communes et de développer l’interopérabilité entres les bâtiments des deux nations. Le Mistral a ensuite participé à une patrouille « Sagne » franco-nigériane au cours de laquelle le BPC a travaillé avec le réseau des centres de commandement régionaux et des centres opérationnels de la marine nigériane. Intégrés au processus de Yaoundé adopté en 2013, ces organismes sont aujourd’hui en voie « d’opérationnalisation ». Ce type de patrouille contribue à renforcer les liens de coopération existants entre la marine nationale et les marines du Golfe de Guinée et à améliorer la sécurité maritime dans cette zone. Ayant couvert quelque 24 000 mm², soit deux fois la superficie de la région parisienne, la patrouille « Sagne » a pu identifier 91 navires de commerce, notamment grâce aux vols de surveillance maritime effectués par l’hélicoptère embarqué sur le BPC.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone ainsi et contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission Corymbe complète le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence. Le dispositif Corymbe repose actuellement sur deux bâtiments de la marine : le BPC Mistral et son escorteur, la frégate de surveillance Ventôse qui vient de relever l’aviso Commandant Ducuing.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *