Tu es volontaire, servant toujours…

0
25

Article ASSO VAUD

Le cours de cadre « Charlie »

Que faisiez-vous ce week-end du 19 au 21 septembre dernier ?
Si pour beaucoup de quidams les réponses évoquent parfois des banalités, des souvenirs diffus ou la prise d’un repos bien mérités et sans activités particulières, ceux qui auront serpenté la longue route de montagne menant à Dailly, sa place d’armes et casernements seront intarissables.
Bienvenue au 3 ème cours de l’année 2014 !

Inutile d’évoquer les horaires et donc les nuits courtes, le rythme, le climat et autres contrariétés de civil, pour toi le réserviste, gars de l’active, le milicien ou contractuel, le bénévole et ami car :
-Tu es volontaire, servant toujours et sous toutes ses formes, ton pays, ta confédération avec passion et fidélité.

La camaraderie, spontanée et permanente fait fit à cette occasion des frontières, de nos accents, de nos expressions spécifiques, du béret, bachi, calot ou casquette portés. Nous nous comprenons, nous rions, nous échangeons et ensemble nous progressons et renforçons nos savoir-faire, car :
-Chaque membre de l ‘ASSO Vaud et réservistes de la Marine Nationale devient un frère
d’arme. Tout manifeste la solidarité étroite qui doit unir les membres d’une même famille.

Sitôt pris en compte par le président et son équipe, le programme concocté est respecté avec la précision attendue. Nous nous attachons tous à satisfaire aux diverses exigences :
Perception, installation, horaires de rendez-vous sur les lieux d’évolution, écoute de ordres pour le 1er exercice nocturne et restitution la plus conforme avec nos armes car :
-Nous sommes respectueux des enseignements reçus, attachés à satisfaire les cadres moniteurs avec discipline. Nos vertus sont la force, le courage et la loyauté.

1780263_10204685936375787_8762552619161983410_o

Pas d’excentrisme, pas d’exubérance lorsque tu rejoins pour ce week-end tes camarades. Ton treillis, ton gilet d’assaut et ton paquetage un temps remisé sont fièrement portés, fonctionnelles et en mesure de recevoir les innombrables chargeurs toujours garnis d’une confortable dotation. Ne te pose pas la question du « Pourquoi tant ? » Faire et défaire, c’est aussi du Drill.
Le balai et la serpillière partout passés, même là ou tes rangers ne se sont pas aventurées, normal, car :
-Fière d’œuvrer pour et avec l ‘ASSO, tu te montres dans ta tenue de combat toujours réglementaire, ton comportement toujours digne mais modeste, ton casernement toujours net.

Le programme Charlie permet à chacun et en fonction des connaissances déjà acquises, de se perfectionner sur les armes individuelles et collectives en dotation dans le groupe de combat. Ainsi serons-nous répartis en ateliers, opportunité de renforcer l’aisance dans les maniements. Toujours épaulé par un camarade plus aguerri ou plus spécialisé, nous verrons nos grenadiers jamais loin
D’un Panzer Faust. Marin ou gendarme pourront ainsi mettre à mal les cibles pourtant positionnées dans la bande des 300 mètres ! Le FAS 90 sera aussi mis à contribution, grâce au tir de nuit avec lampe, les évolutions en Technique d’Action Immédiate (TAI) ou une réaliste synthèse de groupe.
Pas le temps de penser aux heures d’entretien et à l’épaisseur de poudre sur les parties cachées de nos armes car :
-Réserviste, tu t’entraînes avec vigueur, tu entretiens ton arme comme le bien le plus précieux, tu as le souci constant de t’engager pleinement dans l’action.

Les exercices et petits scénarios d’action en milieu clos se succéderont le dimanche matin ; présentation, croquis, démonstration, rappel des points clefs et consigne de sécurité. Qui sera désigné chef de groupe ? L’heureux élu n’a que quelques minutes pour répartir les tâches,
S’articuler, donner ses ordres en respectant le canevas convenu. Plus vite ! C’est parti !
Mauvaise estimation de la situation ? Mauvais choix tactique ? Manque de liaisons entre les équipes ?
Aucune complaisance de la part du sous-officier à la chasuble jaune…… On recommence, car :
-La mission est sacrée. Tu te dois d’apprendre et de renforcer tes aptitudes individuelles et collectives.

Si en ce début de semaine on te demande : alors, ce week-end en kaki ?
On ne doute pas de tes réponses.

Chef d’escadron LAHERY Donatien
French gendarmerie.